Sam Taylor-Johnson, Steve Buscemi, 2004, Aus der Serie: Crying Men, 2002–2004, C-Print, 99,2 x 99,2 cm, gerahmt Courtesy White Cube

 - © Sam Taylor-Johnson
Sam Taylor-Johnson, Steve Buscemi, 2004, Aus der Serie: Crying Men, 2002–2004, C-Print, 99,2 x 99,2 cm, gerahmt Courtesy White Cube
© Sam Taylor-Johnson
Image 1/
Expositions 18.10.2013 – 09.02.2014 CHF 20.00 / red. CHF 16.00

La masculinité remise en question

Le sexe faible – Nouvelles images de l’homme dans l’art

Cette exposition thématique veut être une contribution au débat sur l’image que les hommes se font d’eux-mêmes aujourd’hui, débat qui traverse depuis longtemps de manière diffuse aussi bien le monde économique que la culture populaire. A travers les œuvres d’une quarantaine d’artistes, on examinera comment les stéréotypes masculins et la masculinité sont mis en scène et remis en question de façon critique dans l’art contemporain.

Qu’est-ce finalement qu’un homme ? Comment les hommes se définissent-ils et se représentent-ils dans l’art depuis le mouvement des femmes ? Quelle image y donnent-ils d’eux-mêmes ? Si les artistes femmes sont aujourd’hui encore volontiers renvoyées à leur catégorie « sexuelle », les artistes hommes connaissent une situation inédite et après que l’art féministe s’est lui aussi peu à peu implanté dans les grandes institutions, le temps est venu d’examiner de plus près la production artistique de et sur les hommes. Car la Révolution sexuelle et le Mouvement des femmes et des homosexuels n’ont pas limité leurs effets à leur propre sphère d’intervention. Ils ont entraîné dans leur sillage une modification du stéréotype masculin et de la représentation de la masculinité. C’est pourquoi l’exposition s’intéresse à travers 45 installations et séries d’œuvres, dont certaines de grande envergure, à la façon dont les artistes contemporaines et contemporains des sociétés occidentales développent depuis les années 1960 de nouvelles conceptions de la masculinité et torpillent les stéréotypes.

A travers cette exposition et son catalogue au format de poche richement illustré, qui inclut des contributions scientifiques d’historiens de l’art aussi bien que de sociologues, le Musée des Beaux-Arts de Berne se saisit d’un champ thématique qui n’a jusqu’à présent que peu été abordé dans le contexte muséal : l’homme blanc hétérosexuel « normal », qui était jusqu’alors considéré comme l’archétype de référence de l’humain et n’est entré en crise que récemment. Intégrant les recherches des Masculinities Studies, l’exposition s’attache à mettre en lumière l’ampleur de cette crise et ses répercussions telles que l’art les reflète et les éclaire.

Les œuvres sélectionnées cherchent à identifier ce que pourrait être aujourd’hui la « norme » et ce qu’impliquent les nouvelles variations de ce que signifie « être un homme ». Organisé en six sections thématiques : « Faiblesse forte » « Expérimentations », « Emotions », « Erotisme », « Critique et crise », « Masculinité comme Mascarade », le parcours suit également un certain fil chronologique. L’exposition s’accompagne d’un important programme de médiation comprenant des visites de l’exposition, des conversations autour d’une œuvre avec des invités, un programme de cinéma réalisé en collaboration avec le Kino Kunstmuseum et des ateliers pour les scolaires.

Artistes participant(e)s : Vito Acconci / Bas Jan Ader / Luc Andrié / Lynda Benglis / Luciano Castelli / Martin Disler / VALIE EXPORT et Peter Weibel / Gelitin / Pascal Häusermann / Alexis Hunter / Cathy Joritz / Jesper Just / Jürgen Klauke / Frantiček Klossner / Elke Silvia Krystufek / Marie-Jo Lafontaine / Peter Land / Littlewhitehead / Sarah Lucas / Urs Lüthi / Manon / Paul McCarthy / Tracey Moffatt / Josef Felix Müller / Ursula Palla / Adrian Piper / Anne-Julie Raccoursier / Ugo Rondinone / Carole Roussopoulos / Rico Scagliola et Michael Meier / Sylvia Sleigh / Nedko Solakov / Megan Francis Sullivan / Sam Taylor-Johnson / Costa Vece / William Wegman / Silvie Zürcher. 

JETZT IM BLOG ZUR AUSSTELLUNG: Ein Vorwand, um nackte Männer zu zeigen? Plus